les apprenants du BP RCF en voyage d’étude dans le Cantal

La semaine du 21 au 25 octobre a été l’occasion pour la classe de BP Responsable de Chantier Forestier d’aller en tournée pédagogique dans le Cantal.

cfppa meymac voyage d'etude cantal avec avenir foret

Organisée et encadrée par Lionel Ripault, formateur au CFPPA et Pierre Demougeot, fondateur et gérant d’Avenir Forêt, la semaine a débuté par une mise en situation d’élagage de valorisation à Ytrac, ou des éclaircies ont été effectuées auparavant. Notre tâche était d’élaguer des tiges d’avenir jusqu’à 6 mètres sur des douglas préalablement sélectionnés (rectitude, vigueur). Cette activité a fait l’objet d’un reportage d’ARTE chaine franco-allemande qui réalise actuellement une série de documentaires sur la forêt européenne. Ce chantier a été instructif et productif car environ 800 tiges ont été élaguées.

Par la suite, Pierre et sa conjointe Suzanne Braun, ingénieure forestière, nous ont fait partagé leurs vision d’une gestion forestière durable, à Polminhac, lors d’une visite de parcelles de hêtraies de 20 Ha. La régénération naturelle y était présente à grande échelle avec des couloirs de frênes majestueux.

Nous avons discuté d’un projet de cimetière forestier avec comme idée l’enterrement des cendres au pied des arbres, une vision assez forte de ce que l’humain peut apporter même après sa mort, une renaissance à l’infini.

D’autre part, Avenir forêt a évoqué les problématiques liés à la régénération car les semis sont fréquemment abimés voire supprimés par le gibier (frottis, abroutissement). La régénération naturelle a plus de mal à s’épanouir, et afin de réduire ces impacts, le groupement a mis en place un plan de chasse sans pour autant pousser à l’extrême la répression du gibier.

Le groupe a également visité quelques parcelles à Prunet où il y avait beaucoup de Pin sylvestre, ainsi que des plantations et enrichissement de Mélèze desservis par des pistes créées par Avenir Forêt. Les problématiques de création de dessertes forestières ont été évoquées.

élagage d'arbres d'avenir
BP Responsable de chantier forestier meymac voyage d'etude cantal avenir forêt

Le voyage d’étude a continué par la rencontre de Thomas Petit, gestionnaire forestier à l’ONF en forêt domaniale de Murat. Nous avons parlé avec lui de l’approche sylvicole de l’ONF, des méthodes favorisant la régénération naturelle en futaies irrégulière et régulière. Cette régénération a beaucoup de mal avec la pression du cerf sur son massif. En effet, les coupes de récoltes sur semenciers sont très réduites et depuis 5 ans aucun travail de dégagement n’a été effectué.

Enfin les méthodes d’exploitations d’Avenir Forêt minimisent au maximum les coupes-rases sauf quand celles-ci s’avèrent inévitables (raisons sanitaires sur peuplements monospécifiques). Avenir forêt achète ses forêts, et leur gros travail est actuellement d’améliorer les peuplements acquis en privilégiant la qualité, les dynamiques de développement et la biodiversité pour lancer un processus de production en continu sans solde final sur aucune des parcelles.

L’équipe BP RCF a énormément appris de cette expédition, la rencontre de ces professionnels a enrichi nos appréhensions envers la forêt et ses attentes de plus en plus sensibles. À nous bucherons, sylviculteurs et gestionnaires de répondre à cette forêt qui mérite le meilleur. Merci à Lionel, Pierre, Suzanne et Thomas pour tout.

Les apprenants du BP RCF du CFPPA de Haute-Corrèze